Communiqué UNSA-ITRF-BI-O – Doctorant-e-s et salarié-e-s de l’ESR


Ivry, le 29 novembre 2017 – communiqué de presse

Télécharger le communiqué 

 

L’UNSA ITRF-BI-O contre l’augmentation de 150€ des frais d’inscriptions pour les doctorant-e-s salarié-e-s

L’UNSA ITRF-BI-O appelle le gouvernement à revoir sa position sur le paiement par les doctorant-e-s de la « contribution vie étudiante destinée à favoriser l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des élèves et étudiants ».

Pour les étudiant-e-s, cette contribution supplémentaire est compensée par la suppression de la cotisation sécurité sociale étudiante de 217€. La majorité des doctorant-e-s bénéficient d’un double statut étudiant-e et salarié-e étant employé par un contrat de travail leur permettant de réaliser leur recherche (contrat de recherche, enseignement, ATER, BIATSS). Ces doctorant-e-s sont déjà rattaché-e-s au régime général de sécurité sociale ; ils y contribuent par les cotisations sociales prélevées sur leur salaire.

Cette augmentation revient donc à baisser leur pouvoir d’achat de 150€ à la rentrée universitaire !

A titre d’exemple, sur le salaire d’un CDU (contrat doctoral) employé par l’Université cela correspond à 11% de son salaire !

Cette augmentation n’est pas acceptable car elle va peser sur les contrats les plus précaires de nos universités.

 

L’UNSA ITRF-BI-O demandent à Madame la Ministre Frédérique Vidal, comme elle s’y est engagée lors du CNESER plénier du 13 novembre dernier, de faire rapidement des propositions concrètes.

Martine Samama

Secrétaire générale

sg@unsa-itrfbio.org