Du nouveau pour le Compte Personnel de Formation (CPF)


Depuis la mi-juin, chaque agent public peut visualiser ses droits CPF en activant directement son compte en ligne sur le portail moncompteactivite.gouv.fr.

À cette occasion, chaque employeur public sera appelé à informer ses personnels de l’ouverture de ce service et à répondre aux questions concernant leur compte ainsi que les modalités d’utilisation de leurs droits.

Et concrètement, que faire ?

L’agent est invité à contacter son service de proximité en charge des ressources humaines afin d’obtenir des informations complémentaires dans l’utilisation de ce dispositif.

L’agent est à l’initiative de l’utilisation de son compte personnel de formation. Il lui appartient d’effectuer la demande auprès de son employeur, selon la procédure définie par ce dernier, dont l’accord est requis et porte sur la nature, le calendrier et le financement de la formation souhaitée. Toute demande peut être acceptée dès lors qu’elle respecte les conditions définies, et sous réserve que l’employeur dispose des disponibilités financières au regard du volume des demandes et des priorités qui ont pu être définies.

L’agent peut bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour l’aider à définir et à construire son projet d’évolution professionnelle. Cet accompagnement peut notamment être effectué par le conseiller mobilité carrière de sa structure, mais également par le service en charge des ressources humaines et/ou de la formation.

Le déploiement du compte personnel de formation

Pour le déploiement numérique du CPF, les employeurs publics de l’Etat, territoriaux et hospitaliers doivent conduire un certain nombre de chantiers d’ici le mois de juin 2018. Trois processus sont identifiés, à savoir :

  • la reprise du droit individuel à la formation ;
  • l’alimentation annuelle du compte ;
  • et enfin la décrémentation des droits.