Nous refusons d’être les oublié·e·s, les puni·e·s ou les perdant·e·s de la réforme des retraites.


Ivry-sur-Seine, vendredi 13 décembre 2019

Nous refusons d’être les oublié·e·s, les puni·e·s ou les perdant·e·s de la réforme des retraites.

Depuis plusieurs mois les personnels BIATSS et ITA, attendent que les ministres donnent un signe fort sur le sujet. Les courriers envoyés par Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal au début du mois de décembre ont  omis », comme d ‘habitude, ces personnels les rendant plus invisibles que jamais.

Depuis la mise en place de l’autonomie des universités puis du RIFSEEP, les inégalités sur les montants de primes se sont fortement accentuées entre les personnels tout en restant sur des montants faibles.

Qu’en sera-t-il demain lorsque ces primes seront intégrées dans le calcul des pensions ?

  • Une plus grande inégalité ?
  • Une baisse attendue lors du départ à la retraite de nos collègues ?

Pour l’UNSA ITRF-BI-O c’est absolument inacceptable !

Nous refusons d’être les oublié·e·s, les puni·e·s ou les perdant·e·s de la réforme des retraites.

De plus, nous ne voulons pas que la réforme des retraites vienne parasiter le travail mené sur la question de la revalorisation des carrières et des rémunérations dans le cadre de la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR).

C’est dans ce sens que je suis intervenue auprès de Madame la ministre de l’ESRI lors du rendez-vous du jeudi 12 décembre avec l’UNSA Éducation. Frédérique Vidal a eu un positionnement très clair, en rappelant qu’il n’y aurait pas d’amalgame entre la réforme des retraites et la LPPR.

Nous attendons donc maintenant un calendrier de travail avec le ministère ainsi que des propositions de scénarii et des bases concrètes sur lesquelles discuter à la fois sur la LPPR et sur un plan de rattrapage des primes pour la retraite.

Le 17 décembre, UNSA ITRF-BI-O avec son union et sa fédération appelle tous les collègues C, B, A à la grève et à la mobilisation.

Martine Samama
Secrétaire générale UNSA ITRF-BI-O