Aucun agent sous le SMIC


Pouvoir d’achat : Quelles sont les mesures pour 2022 ?

La Conférence sur les Perspectives salariales réunie le 6 juillet a permis à la ministre de la fonction publique de faire plusieurs annonces sur la rémunération des agents publics pour 2022. L’UNSA regrette que le gel de la valeur du point d’indice se poursuive mais note les avancées obtenues dans les nouvelles grilles des deux premiers grades des agents de catégorie C des trois versants.

Aucun agent sous le SMIC

  • Aucun contractuel à temps plein ou élève ne verra sa rémunération être inférieure au SMIC en 2022.
  • L’indice de pied de grade (catégorie C1) sera porté à 337 (+5 points d’indice) dès le 1er janvier 2022 et à 338 pour le second grade (catégorie C2).

Amélioration des grilles indiciaires du premier et second grade pour les agents de catégorie C

Les agents de catégorie C des trois versants verront leur pouvoir d’achat s’améliorer comme le demandait l’UNSA Fonction Publique.

  • Revalorisation du début de carrière pour les agents de catégorie C1 et C2 avec des hausses de  points d’indice dès le 1er échelon.
  • Accélération de carrière avec des réductions de la durée de la totalité des grades. La grille du premier grade (C1) s’étend sur 19 ans (au lieu de 25 ans) et la grille du second grade (C2)  sur 20 ans (au lieu de 25 ans).
  • Bonification exceptionnelle d’ancienneté de un an, attribuée à tous les agents de la catégorie C au 1er janvier 2022. Gagner un an dans l’ancienneté d’échelon permet de passer à l’échelon supérieur un an plus tôt.

Nouvelle grille C1 au 1er janvier 2022

Échelon Indice majoré Gain en point Durée
11 382
10 372 4 ans
9 363 +9 3 ans
8 354 +6 3 ans
7 351 +9 3 ans
6 348 +11 1 an
5 345 +9 1 an
4 342 +7 1 an
3 339 +5 1 an
2 338 +5 1 an
1 337 +5 1 an

Nouvelle grille C2 au 1er janvier 2022

Échelon Indice majoré Gain en point Durée
12 420
11 412 4 ans
10 404 3 ans
9 392 3 ans
8 380 2 ans
7 370 +5 2 ans
6 365 +11 1 an
5 360 +14 1 an
4 354 +8 1 an
3 346 +10 1 an
2 342 +7 1 an
1 338 +4 1 an
3 346 +10 1 an
2 342 +7 1 an
1 338 +4 1 an

L’UNSA estime que ces grilles vont permettre, dans la durée, une amélioration réelle de la rémunération des agents de catégorie C des premier et second grades.

Les mesures pour les agents de l’État

Convergence indemnitaire et hausse des ratios pro/pro
Dans le cadre du protocole « égalité professionnelle femme/homme » signé par l’UNSA, le gouvernement s’engage dans une politique de convergence indemnitaire vis-à-vis des agents exerçant dans les filières administratives et une politique d’amélioration des ratios pro/pro permettant d’augmenter le nombre de promotions. Ces mesures s’ajouteront à celles déjà obtenues dans les ministères concernés.
Ainsi des agents de 39 corps de catégorie B et de 40 corps de catégorie C seront concernés.
62% de promotions supplémentaires par rapport à 2020 (11 400 agents promus en plus).

Des mesures de convergences indemnitaires concerneront les corps interministériels pour 14 000 agents de catégorie A et de catégorie 36 000 agents de catégorie B.

Pour l’UNSA, ces trois mesures peuvent permettre des hausses significatives de la rémunération et de la part indemnitaire des agents concernés. Elle facilitera la mobilité entre ministère.

Accueil et suivi des apprentis
Une mesure supplémentaire porter sur la création d’une indemnité de 500 € par an versée aux maîtres d’apprentissage.
Cette mesure, pour l’UNSA, facilitera l’accueil et le suivi des apprentis. L’UNSA demande son extension aux deux autres versants de la fonction publique et aux agents suivant des jeunes en alternance.

Maintien des rémunérations pour les lauréats d’un concours interne.
Un agent réussissant un concours pourra conserver sa rémunération lorsqu’il intégrera une école de service public. Ce n’était pas le cas jusque-là.
Pour l’UNSA, cette mesure va faciliter les promotions internes et encourager les agents réticents jusque là à perdre une partie de leur rémunération pendant leur formation.

L’avis de l’UNSA Fonction Publique

L’UNSA Fonction Publique regrette qu’aucune mesure générale de revalorisation ait été retenues par le gouvernement. Cependant, toutes les annonces faites le 6 juillet bénéficieront effectivement aux agents publics concernés. Certains pourront voir leur rémunération brute mensuelle augmenter fortement.

L’UNSA Fonction Publique estime par ailleurs que l’effort fait pour les agents les moins rémunérés, souvent exerçant dans les collectivités territoriales, est bien réel. Ces agents verront une amélioration de leur rémunération dans la durée.


Rendez-vous salarial 2021 Lire l’article